Ils sont fous ces Russkofs

Cet articles s’adresse tout particulièrement à Saloute et Babache ces deux bons vieux bourrins qui se reconnaîtront, car en terme de jeux débiles nécessitant peux de moyens, j’ai trouvés vos maîtres. C’est un article qui a 20 jours de retard, sur la fête traditionnelle de Maslenitsa que j’ai eu l’honneur d’aller célébrer en forêt avec une horde de mille russkofs barbus et déchainés, des blinis en abondance, des tentes, des feux de bois, des bouteilles de vodka plantées dans la neige et une fantastique ambiance de village du Moyen Age.

Le 26 Mars dernier, je prenais donc le train avec Olivier, à 9h pour aller à 40 kilomètres de Moscou festoyer dans la forêt, armée d’un sac à dos et d’une demie douzaine de blinis et vivres de course. Arrivés à destinations, on se met en route avec un millier de compagnons à la queuleuleue à travers bois. Chaque année le lieu de cette fête est gardé secret, car elle est interdite par les autorités, je me demandais pourquoi mais maintenant c’est plus clair. en arrivant on aperçoit en haut d’un poteau, un gars en caleçon en train d’escalader un poteau en bois d’une dizaine de mètres.

L’assaut du Chateau

la première étape de la fête est la prise d’assaut d’un chateau de neige de 6 mètres de haut. Dans le chateau, il y a une trentaine de gars costauds prêts à le défendre, autour la foule attaque, d’abord à coup de boules de neige puis ça devient plus sérieux..

Boules de neige:

Puis ça se complique..

Après cette mise en bouche, nous allons nous installer autour du feu avec une dizaine de russe du Couch Surfing , un colombien, deux indonésiens qui comme nous on suivit l’annonce postée sur couch surfing, pour manger quelques blinis. La forêt est pleine de tentes de gens qui ont dormis là par -20 degrés, et des feux de bois sont allumés un peu partout. Un jeune russe à la barbe longue et quelques dents moins nous raconte une longue histoire sur les voitures du Paris-Dakar que l’on ne comprend pas bien, et lorsqu’on lui demande où il habite, il nous montre la foret du doigt avec un grand sourire. On remplit les mugs en fer de glace et on les mets sur le feu pour se préparer du thé. Une fois bien réchauffés on retourne dans la clairière pour la suite des festivités.

Au menu:

Simple mais efficace, la lutte:

Encore plus simple et plus efficaces, deux groupes de vingt, on prend son élan et on se rentre dedans, le « braveheart » pour les connaisseurs:

Faire sauter ces demoiselles comme de gros blinis:

Une mention particulière pour la Massue Aveugle: une sorte de bataille de gros polochons avec les yeux bandés:

Et pendant ce temps-là, d’autres jouent de la balalaïka..

Bref, ça rigolait pas mal, comme quoi pas mal de neige et quelques troncs suffisent!

Publicités

A propos Marikouchka

Etudiante française à Moscou
Cet article a été publié dans Pourquoi ce blog?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ils sont fous ces Russkofs

  1. Bernardo dit :

    Génial! Mais c’est où ton vidéo en se faisant sauter par les mecs? 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s