Délicieux multiks

« – Tu veux qu’on regarde un multik?
– Un quoi?
– Un multik, comme multiplikatsia, multiplication d’images, animation movie.
– Bon.. » ai-je dit pas très convaincue « allons-y pour un multik. »

Depuis que j’ai découvert les dessins animés russes, je ne peux plus m’en passer, un multik le soir pour s’endormir, un pour rire, un pour rêver, un pour replonger dans l’enfance et un pour se changer les idées. J’avais aimé Kirikou, Miyazaki, Mia et le migout et d’autres, mais je n’imaginais pas la folie,  la poésie et la liberté qui pouvaient se dégager de vieux multiks soviétiques, de multiks apocaliptiques et grinçants des années 90, et de multiks épurés des années 2000.

Voilà une petite sélection d’auteurs, ayant chacun leur univers rêveur ou inquiétant, loufoque ou poétique. Bons multiks!

Norstein
Le hérisson dans le brouillard (1975)
Norstein est un grand peintre-animateur qui a commencé sa carrière à l’époque soviétique. Menuisier de formation, il a consacré l’intégralité de sa vie à peindre deux heures de films doux et poètiques, et un peu barrés disons le.

Ivan Maximov
Le vent sur la côte(1992)

Ivan Maximov est à l’origine ingénieur à l’Institut de Recherche Spatiale et dessinateur. Il s’est mis à réaliser des multiks au début des années 1990 en créant son studio. Univers inquiétant, délirant et loufoque, saccadé de jazz.

Alexandr Petrov
La Sirène (1997)

Artisan du dessin animé, il peint entièrement ses films à la peinture à l’huile sur verre. Ses images sont pleines de la chaleur d’un foyer russe. La sirène est un très joli conte de Pouchkine. Dans les contes russes, les sirènes sont des femmes qui se sont jetées dans la rivière par dépit amoureux, et elles se vengent éternellement en charmant de nouvelles victimes et en causant leur noyade.

Konstantin Bronzit
Lavatory (2009)

Super dessin animé russe de la dernière génération qui a gagné un oscar en 2009.

Et un rab de Multiks sur le thème de l’école pour les gourmands:

Publicités

A propos Marikouchka

Etudiante française à Moscou
Cet article a été publié dans Culture russe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s